DSK : Sofitel New York, étrange scène de crime

le
0
REPORTAGE - La photo de Dominique Strauss-Kahn était affichée dans un local destiné au personnel, pour l'alerter sur la présence de ce «VIP».

La première surprise que l'on a lorsqu'on débarque au Sofitel de New York, immeuble d'une trentaine d'étages, ni vraiment moche ni vraiment glamour, situé 44e Rue, en plein centre de la forêt de gratte-ciel que constitue le midtown de Manhattan, c'est que l'hôtel n'a déjà plus rien d'une «crime scene» comme on les voit dans les feuilletons policiers américains. À l'exception d'un van d'une télévision américaine, le toit surmonté d'une parabole satellitaire, faisant stoïquement le pied de grue sous la bruine le long du trottoir, aucun indice ne signale que s'est déroulé là un fait divers aux conséquences planétaires, affectant non seulement l'avenir politique de la France, mais aussi celui d'une zone euro que Dominique Strauss-Kahn défendait bec et ongles.

Le Sofitel est archicomble, rempli majoritairement de clients américains, hommes en complet veston, femmes en tailleur strict, en raison d'une grande convention professionnelle qui se tient dans le quartier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant