DSK : Royal accuse Aubry d'avoir menti

le
0
VIDÉO - Après une relative discrétion lors du premier débat entre les candidats à la primaire PS, la présidente de la région Poitou-Charentes a publiquement taclé sa principale rivale, affirmant que les Français «méritaient la vérité».

Ségolène Royal sort à nouveau les griffes. Toujours à la traîne dans les sondages, la candidate à la primaire socialiste tente de se positionner en «garante de la morale publique»... par opposition à sa rivale Martine Aubry qu'elle accuse d'avoir menti sur son pacte avec Dominique Strauss-Kahn. Un accord dont ce dernier a confirmé l'existence dimanche soir sur TF1, lors de sa première intervention publique depuis son arrestation à New York, le 14 mai dernier.

Il s'agit d'un nouveau missile politique envoyé à la maire de Lille, quelques jours seulement après une première sortie de Ségolène Royal dans Le Figaro, le 7 septembre. La présidente de la région Poitou-Charentes avait alors fustigé sa méconnaissance des campagnes. «Sa seule expérience électorale, c'est une législative perdue en 2002. Passer de rien à une campagne présidentielle, ce n'est pas facile», avait-elle glissé.

Alors qu'elle s'était distinguée par sa relative discrétion jeudi derni

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant