DSK refuse de s'excuser devant Tristane Banon

le
0
La confrontation entre Tristane Banon et Dominique Strauss-Kahn à Paris a duré deux heures. Tous deux ont maintenu leur version des faits, selon l'avocat de l'ancien directeur du FMI.

 

Les locaux de la Brigade de répression de la délinquance aux personnes dans le 13ème arrondissement à Paris
Les locaux de la Brigade de répression de la délinquance aux personnes dans le 13ème arrondissement à Paris

 

Il était 8h30 devant les locaux parisiens de la Brigade de répression de la délinquance aux personnes (BRDP) quand la jeune écrivaine Tristane Banon est arrivée dans un monospace noir. L'ancien patron du FMI, DSK, rentré spécialement de Marrakech, est arrivé lui à 9h10 dans une 607 noire, pour une confrontation sur les accusations de tentative de viol émises par la jeune femme.

A 11h35, soit deux heures après le début de leur confrontation, l'ancien ministre socialiste est sorti en souriant des locaux de la BRDP et est monté dans sa voiture sans adresser un mot aux journalistes qui s'étaient massés dès le début de la matinée dans la rue du Château des Rentiers, à Paris.

Quelques minutes plus tard, Tristane Banon, qui doit s'exprimer au JT de TF1 jeudi soir, a à son tour quitté le siège de la BRDP, sans se montrer aux médias.

DSK «n'a aucune ra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant