DSK n'entend rien céder dans un procès civil

le
0
Son avocat Ben Brafman a exclu de payer des dommages et intérêts à l'accusatrice, Nafissatou Diallo.

De notre envoyé spécial à New York

Le mélodrame touche à sa fin. Mercredi matin, la police est venue enlever les barrières de protection qu'elle avait placées, sur le trottoir de Franklin Street, devant le domicile new-yorkais du couple Strauss-Kahn. Dans cette petite rue du quartier de Tribeca, les rangs des journalistes de télévision s'étaient éclaircis singulièrement, preuve que les chaînes d'information en continu avaient décidé de passer à autre chose. Des fleurs furent livrées au domicile des Strauss-Kahn, sans que personne ne sache qui les avait envoyées.

Un coursier est allé récupérer le passeport de DSK auprès du greffe de la Cour suprême de l'État de New York. L'ancien directeur général du FMI est désormais un homme libre. Ses avocats ont laissé entendre qu'il ne rentrerait pas immédiatement en France. Il est vraisemblable que DSK et Anne Sinclair feront un crochet par leur domicile de Washington, pour y régler quelques affaires. DSK remettra-t-il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant