DSK libre, nouveaux soupçons contre sa plaignante

le
0
Selon le New York Post de samedi, Nafissatou Diallo aurait pu monnayer des services sexuels auprès de certains clients du Sofitel de New York.
o «Ce type a beaucoup d'argent, je sais ce que je fais»

De nouvelles révélations survenues samedi pourraient remettre en cause la crédibilité du témoignage de Nafissatou Diallo, qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle. Selon le New York Post, la femme de chambre aurait en effet pu monnayer des services sexuels auprès de certains clients du Sofitel de New York. Le tabloïd américain, dont plusieurs révélations ont été démenties au cours de cette affaire, assure s'appuyer sur des confidences faites par des enquêteurs travaillant pour la défense de Dominique Strauss-Kahn.

Selon les sources du quotidien new-yorkais, Nafissatou Diallo aurait un train de vie bien supérieur à ses revenus. Et ces dépenses seraient prises en charge par des hommes ne faisant pas partie de sa famille. Elle aurait été placée au Sofitel en raison des pourboires élevés versés par les clients. Le New York Post avance l'hypothèse de son appartenance à un réseau de prost

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant