DSK : le résultat des tests ADN attendu bientôt

le
0
Des médias américains affirment que la femme de chambre aurait été découverte «traumatisée» dans un couloir de l'hôtel le jour de l'agression présumée.
o La femme de chambre découverte «traumatisée»

La femme de chambre qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle aurait été découverte, le samedi 14 mai, «traumatisée, ayant des difficultés à parler et très inquiète à l'idée de perdre son travail si elle portait plainte», selon le site américain Daily Beast, qui cite des sources proches de l'enquête.

Ces sources ayant requis l'anonymat ont décrit le déroulé des évènements qui ont suivi l'agression présumée au Sofitel de New York. La femme de chambre serait entrée dans la suite de Dominique Strauss-Kahn peu avant midi, après qu'un employé du Sofitel lui a dit qu'elle était vide. Lorsque l'occupant de la suite serait alors sorti nu de la salle de bain, elle se serait excusée et aurait fait demi-tour, mais DSK l'aurait alors «attrapée» et lui aurait «touché la poitrine». Il l'aurait ensuite entraînée au fond de la suite et forcée à lui faire une fellation.

La femme de chambre serait c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant