DSK : le PS s'interroge sur les déclarations de Claude Guéant

le
0
Le ministre de l'Intérieur a confirmé que Dominique Strauss-Kahn avait été contrôlé en 2006 au bois de Boulogne lors d'un contrôle de routine. Les amis politiques de l'ancien patron du FMI s'interrogent sur les raisons de cet «acharnement».

«Oui, j'ai entendu parler de cette histoire au cours de laquelle M.Strauss-Kahn avait été contrôlé au bois de Boulogne par des fonctionnaires de police en charge de la surveillance de cet endroit lors d'un contrôle de routine». Cette déclaration du ministre de l'Intérieur au Journal du Dimanche (JDD) a provoqué un tollé du côté du Parti socialiste et des soutiens de l'ancien patron du FMI, quand bien même Claude Guéant ait relativisé l'importance du contrôle. «Il n'y a aucune procédure à ce sujet. Il n'était pas tombé dans un guet-apens de la police. Il n'était pas suivi. Ce n'est quand même pas la faute de la police s'il était là-bas ce soir-là !»

Le premier a avoir répliqué est l'un des avocats de DSK, Me Richard Malka. Ce dernier ne nie pas l'existence du contrôle de police dans ce haut-lieu de la prostitution parisienne. «À l'époque, Dominique Strauss-Kahn habitait sur le Bois de Boulogne. Un soir, en rentrant chez lui, il a fait l'objet d'un contr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant