DSK : le procureur de New York fragilisé

le
0
Cyrus Vance Jr s'est fait un nom dans le monde entier depuis qu'il a inculpé l'ex-patron du FMI pour viol. Mais maintenant que la situation semble tourner à l'avantage de Dominique Strauss-Kahn, le procureur voit l'ultra-médiatisation de cette affaire se retourner contre lui

L'affaire DSK devait être le dossier de sa vie. Elle pourrait finalement porter un coup fatal à sa carrière. Sous les feux de toute la presse internationale depuis qu'il a inculpé Dominique Strauss-Kahn pour viol, le procureur du comté de New York Cyrus Vance Jr pâtit désormais du spectaculaire retournement de situation provoqué par l'affaiblissement du témoignage de la plaignante, qui a mené à la remise en liberté de l'accusé.

«L'enquête a soulevé des inquiétudes concernant la crédibilité de la plaignante», a reconnu vendredi Cyrus Vance Jr. Une déclaration qui revêt des allures de volte-face, six semaines seulement après la sensationnelle mise sous les verrous de l'ex-patron du FMI, probable candidat à la présidentielle française. Cette marche arrière pourrait coûter au procureur plus qu'une humiliation internationale.

Candidat à sa propre succession en 2013

C'est que, dans le système américain, les procureurs sont élus et peuvent donc être sanctionnés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant