DSK : la Sex Crimes Unit mène l'enquête

le
0
Cette unité a acquis ses lettres de noblesse au sein du parquet.

Foley Square, à la pointe de Manhattan, près du pont de Brooklyn : c'est là que se joue le dossier DSK. Dans les bureaux du parquet de New York s'activent les quelque cinq cents hommes et femmes au service du procureur, Cyrus Vance Jr. Des lawyers qui peuvent passer quelques années au ministère public, avant de devenir juge ou avocat mais qui choisissent parfois de faire là une plus longue partie de leur carrière. Ils travaillent en étroite collaboration avec la police, qui réalise la plupart des enquêtes de terrain. «Ils doivent tout savoir. On entend souvent qu'ils enquêtent à charge. C'est vrai, mais ils ne négligent pas les éléments à décharge, car ils doivent connaître les moindres détails de l'histoire. Ce sont souvent d'anciens policiers et, en général, de très bons professionnels», explique Frederick T. Davis, qui a exercé comme substitut du procureur fédéral à New York et est aujourd'hui avocat à Paris.

Parmi cette ruche, la Sex Crimes Unit, ch

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant