DSK : «La politique, c'est du passé»

le
1
DSK : «La politique, c'est du passé»
DSK : «La politique, c'est du passé»

Dominique Strauss-Kahn revient sur le devant de la scène. Alors que des rumeurs laissaient penser ce mardi que l'ex-directeur du FMI pourrait devenir conseiller du gouvernement serbe, il a précisé ce mercredi dans un entretien pour la chaîne russe Rossia 24 que la politique était «du passé» pour lui. Il a également évoqué la situation économique mondiale et l'affaire Snowden.

«La politique, pour moi, c'est du passé», déclare l'ancien patron du FMI, interrogé sur son arrestation à New York en 2011, après avoir été accusé de viol par une femme de chambre d'un hôtel, et ses ambitions présidentielles de l'époque. «Aujourd'hui j'?uvre en tant que conseiller de gouvernements et de grandes entreprises dans de nombreux pays, dans tous les coins du monde : en Russie, en Afrique, en Amérique latine», explique-t-il. «J'essaye comme je peux de remplir mon rôle et de donner des conseils les plus pertinents possibles», ajoute-t-il.

«Ce travail me convient»

L'ancien présidentiable socialiste a été nommé en juillet membre du conseil de surveillance de deux institutions financières détenues à majorité par les pouvoirs publics russes : le Fonds russe des investissements directs (RDIF) et la Banque russe de développement des régions (BRDR), contrôlée par le pétrolier Rosneft. Ces sociétés «se sont donné pour tâche d'avoir un vision plus large de tous les marchés dans le monde», explique-t-il.

Concernant l'ex-consultant des renseignements américains Edward Snowden, coincé depuis plus d'un mois dans un aéroport à Moscou, Dominique Strauss-Kahn affirme que «si tout cela est confirmé, ces actes sont absolument inadmissibles», en référence aux révélations sur le programme de surveillance des communications à l'étranger par le gouvernement américain.

Le parquet ne fait pas appel de son renvoi en correctionnelle

Le parquet de Lille ne fera pas appel du renvoi en correctionnelle de Dominique ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • crac29 le mercredi 31 juil 2013 à 15:53

    "accusé de viol par une femme de chambre" trop fort!