DSK : la classe politique à nouveau secouée

le
0
RÉACTIONS - Les partisans de Dominique Strauss-Kahn veulent croire qu'il pourra revenir dans la course à la présidentielle. Si l'Élysée ne fait aucun commentaire, Bernard Debré reconnaît qu'il est allé «trop vite» dans ses accusations. Avec des vidéos iTélé

Et si la présidentielle française était à nouveau chamboulée ? Après le coup de théâtre dans l'affaire DSK cette nuit, les plus fervents soutiens de Dominique Strauss-Kahn croient maintenant possible un retour de leur champion si les accusations contre lui sont écartées. En France, une partie du Parti socialiste estime en effet que ce rebondissement pourrait changer la donne pour la primaire interne en vue de l'élection présidentielle de 2012.

««J'espère de tout coeur que la justice américaine établira dès ce soir toute la vérité et permettra à Dominique de sortir de ce cauchemar, a réagi Martine Aubry dans la matinée. Les nouvelles qui nous sont parvenues cette nuit de la presse américaine me procurent une immense joie comme à tous les proches de Dominique», a ajouté le maire de Lille, qui n'a pas voulu répondre à une question sur une éventuelle modification du calendrier de la primaire socialiste.

Martine Aubry : «Une immense joie»

La player a ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant