DSK : l'avocat de Nafissatou Diallo veut «voir les preuves du procureur»

le
0
INTERVIEW - Au côté de Kenneth Thompson, Douglas Wigdor défend les intérêts de Nafissatou Diallo. Il répond aux questions du Figaro sur les derniers développements du dossier.

LE FIGARO -Les extraits d'une conversation enregistrée entre votre cliente et son compagnon, emprisonné dans l'Arizona, ont sérieusement porté atteinte à son image et sa crédibilité. Que savez-vous aujourd'hui de ces enregistrements ?

DOUGLAS WIGDOR Cela fait maintenant plus d'une semaine que nous avons réclamé une copie de ces enregistrements au procureur Vance et nous ne les avons toujours pas. Mais je suis persuadé que nous les obtiendrons un jour... Nous ne savons même pas combien de conversations auraient été enregistrées à partir des appels téléphoniques de cette prison dans l'Arizona. Le procureur a reçu ces enregistrements au début de la semaine du 27 juin, cela va faire quinze jours... Nous voulons voir ses « preuves ».

Les relations entre la plaignante et l'équipe du procureur se sont-elles détériorées au fil des auditions ?

Au début, les choses se passaient très bien. Il y a eu plus d'une douzaine de rendez-vous, peut-être même une...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant