DSK inquiet d'une «reprise sans emploi»

le
0
A moins de deux semaines de l'assemblée annuelle du Fonds monétaire international, son directeur général, Dominique Strauss-Kahn, aborde deux sujets majeurs: la reprise économique mondiale et le marché des devises. Il est inquiet sur le premier et calme le jeu sur le second.

A l'instar des principaux acteurs économiques et financiers, le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn s'inquiète de l'incapacité des États à réduire leur chômage pour relancer leur croissance. «Le risque de reprise sans emploi est encore là, a affirmé mardi l'ancien ministre français de l'Economie, lors d'un entretien à Washington avec une douzaine d'agences de presse. La reprise mondiale se poursuit, mais est toujours fragile». Pour lui, tant que le chômage n'aura pas diminué, la crise ne sera pas finie. Reprise fragile donc, car reprise inégale selon les zones géographiques. «Il y a des parties du monde où la reprise est plus lente que dans d'autres», poursuit-il.

Ingalités géographiques

Ainsi, les pays émergents devraient afficher cette année, selon le consensus des économistes, des croissances plus élevées qu'en Europe et aux Etats-Unis (entre 9% et 10% pour la Chine, environ 3% pour les Etats-Unis, près d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant