DSK fait la leçon à Hollande

le
2
Dominique Strauss-Kahn estime que le président français a tort de se réjouir des taux d'emprunt très bas de la France. «C'est n'est pas un bon signe», estime l'ex-directeur général du FMI.

Séoul

À 9000km de Paris, DSK sort de son silence pour faire la leçon aux dirigeants européens, en égratignant au passage la stratégie économique de François Hollande. Dominique Straus-Kahn a rompu sa trêve médiatique, en marge d'une conférence sur la gouvernance économique mondiale, à Séoul, mercredi pour dénoncer l'insuffisance des remèdes appliqués par les leaders de l'eurozone. «Depuis la crise grecque, on ne fait que gagner du temps. Chaque fois que la crise survient, on donne un coup de volant pour éviter le mur, mais on ne résout pas le problème», a déclaré l'ancien directeur général du FMI, au Figaro.

Devant une salle comble, DSK a présenté ses solutions pour la zone euro, en particulier une alternative aux «eurobonds» qu'il avait dévoilée, le mois dernier,au Yalta European Strategy Forum. En jetant une pierre dans le jardin de l'Élysée en appelant Paris et Berlin à partager leur taux d'intérêt si bas avec le Sud.

Alléger le fardeau de l'Es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TONAR22 le mercredi 10 oct 2012 à 18:18

    j'temprunte ta grosse 10 minutes ! j'te laisse la blonde là !

  • TONAR22 le mercredi 10 oct 2012 à 18:17

    faut quis'décoince le moudubou :un stage avec DXK va lui faire du bien ;un week end au sofitel à new york !!!