DSK fait du lobby pour Philip Morris

le
0
Dominique Strauss-Kahn, photo d'illustration.
Dominique Strauss-Kahn, photo d'illustration.

À partir de lundi 9 novembre, les députés examinent la loi santé de Marisol Touraine où figure un passage sur la mise en place du paquet neutre. La perspective inquiète les cigarettiers qui craignent un manque à gagner important. Or, selon Le

Journal du dimanche, Dominique Strauss-Kahn, conseillerait Philip Morris pour lutter contre l'adoption du fameux paquet neutre. Gilles August, avocat de Marlboro et ami de DSK, aurait joué les entremetteurs, avec Philipp Morris dont il est l'avocat depuis la création de son cabinet, il y a 20 ans. Par ailleurs, il y a deux mois, il aurait organisé une rencontre entre le patron de Philip Morris France, Amancio Sampaio, et le consultant Pascal Boury, proche du gouvernement. Les porte-parole des intéressés nient « travailler ensemble ». « Dominique ne prend jamais de contrat français pour éviter toute polémique », défend l'un de ses amis.

Des contacts avec la rivale de Philip Morris, Sicpa

Plus étonnant, l'hebdomadaire révèle également que l'ancien directeur du FMI conseillerait Sicpa, rivale de Philip Morris, qui propose une traçabilité indépendante des cigarettes. Elle commercialise une encre infalsifiable des billets de banque de la zone euro, et souhaiterait étendre son utilisation aux cigarettes pour lutter contre la contrebande. « Il n'y a pas de contrat entre DSK et Sicpa », conteste le directeur général en France de l'entreprise, Yves...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant