DSK égratigne le gouvernement

le
0
L'ancien directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn.
L'ancien directeur du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn.

Il sort du silence et ne mâche pas ses mots. Alors qu'il participait à une réunion informelle à l'invitation d'une quinzaine de blogueurs, l'ancien directeur du Fonds monétaire international en a profité pour tacler le gouvernement. Installé dans un café du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) le 7 septembre dernier, Dominique Strauss-Kahn n'a pas été tendre avec ses anciens camarades, rapporte France Info. « Ce gouvernement navigue à vue. Il n'y a pas de vision », a même lancé l'ancien ministre.

S'il juge le couple franco-allemand trop « faible », il se dit inquiet pour la compétitivité de la France. Il estime aussi qu'Emmanuel Macron est « sympathique », mais « maladroit ». Quant aux 35 heures ? C'est un « faux problème », assure-t-il. Ségolène Royal se trouve également dans le viseur de DSK qui la juge trop « approximative » sur l'écologie. Un tacle qui intervient quelques jours après que la ministre a laissé entendre que la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pourrait être reportée à 2018.

Un « astre mort »

Mais ce n'est pas tout. Son ancienne famille politique est aussi la cible des critiques. Face aux blogueurs, l'ancien directeur du Fonds monétaire international prétend que le PS est devenu un « astre mort ». Il s'inquiète également de la surmédiatisation de la vie politique qui rend, selon lui, l'action difficile.

Quant à savoir s'il reviendra un jour en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant