DSK demande le rejet de la plainte au civil

le
0
Ses avocats invoquent l'immunité dont il bénéficiait, selon eux, en tant que directeur général du FMI.

Dominique Strauss-Kahn a demandé lundi à la justice américaine de classer la plainte au civil déposée le 8 août dernier par Nafissatou Diallo. À quelques heures de l'échéance, sa requête est parvenue au juge du tribunal du Bronx,Douglas McKeon, qui suit la procédure, auquel il appartient désormais de se prononcer.

Les avocats américains de DSK expliquent que DSK bénéficiait d'une immunité judiciaire en matière civile en tant que directeur général du FMI. Malgré sa démission, le 18 mai 2011, de l'institution, cette immunité a perduré jusqu'à ce qu'il puisse quitter les États-Unis, après l'abandon des poursuites pénales et la restitution de son passeport le 25 août. Selon ses conseils, Mes Bill Taylor et Shawn Naunton, il s'agit d'une «immunité absolue» qui couvre leur client. Dans une requête de 25 pages, très argumentée en droit et en jurisprudence, ils visent les conventions internationales accordant cette protection aux fonctionnaires internationau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant