DSK-Banon : le récit de la confrontation

le
0
INFO LE FIGARO - Au cours des deux heures trente d'interrogatoire, jamais le regard de DSK n'a croisé celui de Tristane Banon

Après deux heures et demi de confrontation, Dominique Strauss-Kahn et Tristane Banon sont sortis des locaux de la BRDP (brigade de répression de la délinquance des personnes) à Paris sans qu'aucun des protagonistes n'ait varié dans ses déclarations. «DSK est resté sur sa position et elle aussi», a expliqué Henri Leclerc, avocat de l'ancien dirigeant du FMI, tandis que David Koubbi, défenseur de Tristane Banon, répliquait: «C'est tout à fait vrai, Tristane Banon continue de dire la vérité, et DSK de mentir». Ce matin, la jeune femme est arrivée dans les locaux situés au 10e étage avant l'ancien dirigeant du FMI. Celui-ci a rejoint sa place à la droite de la jeune femme sans la saluer. L'un des cinq policiers présents jeudi avait pris place entre l'écrivain et l'homme politique, de façon à ce que les deux personnes ne s'adressent pas directement la parole. En face de la jeune femme, se tenait l'enquêtrice qui avait pris sa déposition en juin dernier. La haute h

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant