DSK baisse dans les sondages, ses amis s'impatientent

le
0
La cote de popularité du directeur général du FMI fléchit. Au PS, ses proches attendent sa déclaration de candidature pour juin.?

Rien de grave, vraiment rien, bien au contraire. Pour un peu, les partisans de Dominique Strauss-Kahn seraient même rassurés de voir leur champion baisser dans les sondages. Pourtant, la chute est brutale. Un palmarès réalisé par l'institut Ipsos pour Le Point donne le directeur général du FMI en recul de 10 points, à 69 % d'opinions favorables. Une baisse qui le place désormais derrière Martine Aubry (77 %, +3) et François Hollande (72 %, +1), ses principaux concurrents dans la course à l'investiture présidentielle du PS.

«Jusqu'alors, Dominique culminait à des niveaux stratosphériques. Là, il revient dans l'atmosphérique, c'est plus sain», relativise François Kalfon, spécialiste des sondages à la direction du PS et proche de Dominique Strauss-Kahn. À vrai dire, personne parmi les strauss-kahniens ne pensait que le niveau de popularité, ironiquement qualifié d'«indécent» par un proche de DSK, puisse se maintenir encore longtemps. «T

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant