DSK : après l'épreuve de la prison, la traque médiatique

le
0
La presse tabloïd s'en prend avec virulence à Strauss-Kahn, dont le lieu de résidence forcé est devenu un site pour touristes.

Aucune des marches de la descente aux enfers n'a été épargnée à Dominique Strauss-Kahn. Après l'apparition de l'homme menotté, après la première comparution judiciaire sans sommeil ni toilette préalable, après la photo au flash le réveillant dans sa cellule de prison pour être ensuite publiée à la une du tabloïd New York Daily News, après le paiement d'une caution exceptionnellement élevée - seul l'escroc Madoff avait dû payer davantage dans l'histoire de l'État de New York -, voici maintenant que DSK est devenu une attraction touristique.

«Sur votre droite, l'immeuble où demeure le Français accusé de tentative de viol», indique au micro un guide touristique à bord d'un autocar à deux étages faisait visiter à un public principalement asiatique la pointe sud de l'île de Manhattan, où l'autre attraction est bien sûr le gigantesque chantier sur Ground Zero.

Pour les touristes, comme pour les New-Yorkais, les termes «Dominique Strauss-Kahn» ou «directeur g...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant