Drones : l'État négocie avec Dassault

le
0
Sept drones Male équiperont les forces armées françaises à partir de 2014.

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a annoncé jeudi que l'État était «entré en négociations avec la société Dassault Aviation » pour acquérir un nouveau système de drones Male (moyenne altitude-longue endurance) afin d'équiper les forces armées françaises en 2014. Les drones sont des avions sans pilote, bourrés d'électronique, de capteurs et de radars. Ils servent en Afghanistan et en Libye.

«Cette acquisition remplacera le système de drones actuellement utilisé par les armées, en attendant l'entrée en service à l'horizon 2020 d'une nouvelle génération d'appareils, développée dans le cadre de l'accord de coopération franco-britannique signé en novembre 2010», a précisé le ministre de la ­Défense dans un communiqué.

Dassault Aviation l'a emporté face à l'américain General Atomics et à EADS, qui proposait une version modernisée de son drone Harfang qui équipe les armées. «Nous avons privilégié l'indépendance économique en ne reten

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant