Drones : Google rachète le fabricant Titan Aerospace

le
0
Drones : Google rachète le fabricant Titan Aerospace
Drones : Google rachète le fabricant Titan Aerospace

Google a annoncé lundi le rachat du fabricant de drones solaires Titan Aerospace, dont les appareils pourraient entre autres servir à améliorer l'accès internet dans des zones reculées. «Nous sommes enthousiastes à l'idée d'accueillir Titan Aerospace dans la famille Google», a indiqué un porte-parole du géant internet américain dans un courriel à l'AFP. Les modalités financières de la transaction ne sont pas détaillées.

«Il est encore tôt, mais des satellites atmosphériques pourraient aider à donner un accès internet à des millions de personnes, et à résoudre d'autres problèmes dont l'assistance en cas de catastrophes et des dommages environnementaux comme la déforestation», a souligné le porte-parole.

Titan, qui compte une vingtaine de salariés, n'a pas encore d'appareils en production mais a conçu et testé des prototypes. Ses drones, qui fonctionnent à l'énergie solaire, sont capables de se maintenir pendant cinq ans à une vingtaine de kilomètres d'altitude. Ils peuvent remplir la plupart des tâches confiées à des satellites géostationnaires, mais sont moins coûteux.

Google a déjà effectué des tests dans le passé pour un projet baptisé "Loon", où des montgolfières servent de relais pour apporter internet dans des régions en étant dépourvues. Les tests ont commencé en juin 2013 en Nouvelle-Zélande, et un des ballons a terminé début avril un tour du monde en 22 jours. Les équipes de Titan devraient travailler en collaboration avec celles de Loon, mais aussi avec d'autres équipes, dans la cartographie par exemple.

Avant Google, Titan avait déjà, selon la presse, intéressé Facebook. Le réseau communautaire explore lui aussi des moyens nouveaux pour étendre la couverture internet dans le monde. Il a créé fin mars une équipe spéciale, le "Connectivity Lab", qui rassemble notamment des experts de la Nasa et les cinq salariés du fabricant britannique d'avions solaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant