Drones et laser pour accéder à internet: le projet de Facebook prend forme

le
0
Drones et laser pour accéder à internet: le projet de Facebook prend forme
Drones et laser pour accéder à internet: le projet de Facebook prend forme

(AFP) - Accéder à internet grâce à un réseau de drones solaires et de lasers: le projet un peu fou de Facebook commence à prendre forme, avec des avancées technologiques permettant désormais des essais en vol.Le réseau social américain a annoncé jeudi avoir achevé la construction du premier de ces drones à échelle réelle.

Conçu au Royaume-Uni et baptisé Aquila, c'est essentiellement une grande aile en fibre de carbone, d'une envergure similaire à celle d'un Boeing 737 mais d'un poids inférieur à une petite voiture, pas plus de 450 kilos une fois embarqués les équipements de communication.

"Une étape importante" a parallèlement été franchie avec la conception en laboratoire d'un système de "communications laser qui peuvent atteindre des dizaines de gigaoctets par seconde, soit environ 10 fois mieux que le plus avancé actuellement", a indiqué Yael Maguire, l'ingénieur à la tête du "Connectivity Lab", l'équipe de Facebook chargée des recherches sur les nouveaux moyens d'accéder à internet, lors d'une présentation au siège du groupe à Menlo Park. 

Ces lasers pourraient aussi toucher une pièce de 10 cents à presque 18 kilomètres de distance. Cette très grande précision est nécessaire, car Facebook veut les utiliser pour faire le relais entre des équipements de communication au sol et des drones évoluant à une certaine distance et à très haute altitude (entre 60.000 et 90.000 pieds, soit 18 à 27 kilomètres) ainsi qu'entre les drones eux-mêmes, créant ainsi un véritable réseau.

"Il y a beaucoup de parties mouvantes qui doivent bouger de concert pour garantir que ça fonctionne", a reconnu Yael Maguire. Mais le résultat ressemble à "une charpente d'internet avec des lasers dans le ciel".

 

- Lancement par montgolfière - 

L'équipe prévoit des tests en vol durant la seconde partie de cette année, probablement aux Etats-Unis. 

Le drone devrait être lancé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant