Drones : Dassault signe avec le britannique BAE

le
0
Une fois obtenu le feu vert de Paris et de Londres, les deux constructeurs vont développer un drone d'observation (MALE) dans le cadre d'une coopération exclusive.

Quatre mois après la signature à Londres d'accords de défense et de sécurité entre Nicolas Sarkozy et le premier ministre David Cameron, les industriels entrent dans le vif du sujet. Dassault Aviation*, le constructeur de l'avion de combat Rafale, et BAE Systems qui est un des pays participant au programme rival Eurofighter, ont signé un mémorandum (MOU) qui trace les lignes d'une coopération exclusive dans le domaine d'appareils sans pilotes humains - drones - d'observation de moyenne altitude et longue endurance (MALE) de nouvelle génération.

A côté des porte-avions et de la défense antimissiles, les drones étaient au c½ur des accords de défense signés le 3 novembre 2010 entre Paris et Londres. Les deux gouvernements étaient tombés d'accord pour identifier des grands domaines de coopération permettant, contraintes budgétaires obligent, de partager des ressources afin de développer des matériels pour les deux armées.

Dassault Aviation et BAE ont déjà bien

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant