Drôle de réunion de famille au FN

le
0

Des retrouvailles, oui, mais... fraîches. Il y a une semaine, le bureau politique du FN demandait à Marie-Christine Arnautu et à Bruno Gollnisch, deux figures historiques du Front, de quitter les instances dirigeantes du parti. Motif : ils avaient participé au rassemblement du 1er Mai de Jean-Marie Le Pen. Mardi, les protagonistes se retrouvaient pour la première fois depuis ce psychodrame au Parlement européen à Strasbourg, séparés seulement par quelques rangées de sièges dans l'hémicycle. Cette proximité n'a pas suffi à réchauffer l'atmosphère.

Après une séance de vote dans la matinée, Marine Le Pen, Nicolas Bay et Florian Philippot se sont éclipsés. Sans jeter un regard en direction de Bruno Gollnisch — toujours assis au dernier rang à côté de Jean-Marie Le Pen — ni de Marie-Christine Arnautu. « Marine Le Pen ? Je ne l'ai toujours pas vue ! » ironise cette dernière. Car la vice-présidente du FN n'a pas l'intention de démissionner. « Je n'ai rien à me reprocher et je ne suis pas là pour négocier avec elle. » De quoi contrecarrer les plans de la direction du parti, qui espérait pousser les deux membres à partir d'eux-mêmes. Gollnisch — membre du bureau politique — donnera sa décision aujourd'hui à la présidente. « Il ne démissionnera pas ! » croit savoir Jean-Marie Le Pen. Le patriarche n'adresse plus la parole à sa fille au Parlement : « Nous nous sommes croisés une fois à l'aéroport, mais sinon, nous n'avons pas l'occasion de nous rencontrer. »

Dans ce contexte tendu, les 24 élus européens continuent comme si de rien n'était à mener leur quotidien de parlementaires : « Ils restent des camarades de combat. J'ai salué Bruno Gollnisch hier soir », assure Bernard Monot, l'économiste qui nourrit le programme de Marine Le Pen. « Certains élus regardaient quand même leurs chaussures en me voyant, ils sont mal à l'aise. Moi, je suis très sereine », s'amuse Arnautu. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant