Droits TV : Arsenal devant Leicester !

le
0

Champion d’Angleterre en titre, Leicester va percevoir moins d’argent que son dauphin, Arsenal, en termes de droits TV.

On aurait pu penser que la distribution des (alléchants) droits TV pour le championnat d’Angleterre allait s’effectuer selon le classement. Il n’en est rien. Défiant toute concurrence, la répartition des droits anglais est différente d’une partie des autres championnats européens. Ce qui peut expliquer la différence du classement sportif et celui des droits TV. La moitié des recettes est divisée, à parts égales, aux vingt formations de Premier League, 25 % des revenus sont partagés selon la réputation des équipes et le reste est distribué en fonction du classement final des clubs. Leicester, le surprenant champion d’Angleterre, dégringole donc au classement et se retrouve cinquième avec des droits TV estimés à 122,3 M€. Un classement dominé par Arsenal qui touche le jackpot.

Arsenal devant, les deux clubs de Manchester derrière

Pointés du doigt comme les éternels seconds, les supporters des Gunners pourront se consoler avec cette première place. Avec un nombre de matchs diffusés nettement plus élevés que Leicester (27 contre seulement 15), les Londoniens vont percevoir près de 132 millions d’euros. Une belle enveloppe pour construire une équipe capable de briguer (enfin) un titre qui leur échappe depuis 2004 ? Derrière les protégés d’Arsène Wenger, les deux clubs de Manchester complètent le podium. Les Red Devils empochent un chèque d’environ 127,2 M€ et les Citizens se contentent de 126,8 M€ de droits TV.

Aston Villa empoche deux fois plus que… le PSG !

Auteurs d’une très belle saison, les Spurs de Tottenham vont percevoir près de 125 millions d’euros, eux qui ont été diffusés deux fois plus que Manchester City (27 contre 25). Surprenant, la lanterne rouge Aston Villa va percevoir un peu plus de 87 millions d’euros, soit près de deux fois plus que le champion de France parisien. La saison dernière, les bénéfices des droits TV pour le PSG s’élevaient à 45,5 millions d’euros. Une autre planète.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant