Droits télé : Canal+ garde la main sur la Ligue 1

le
0
Le défenseur Marquinhos et le goal Sirigu, joueurs du PSG, propriété des Qatari.
Le défenseur Marquinhos et le goal Sirigu, joueurs du PSG, propriété des Qatari.

Canal+ jouait sa survie, beIN Sports son développement, et les clubs français leur avenir financier. Après une journée de suspense, l'appel d'offres de la Ligue 1 a finalement été attribué. Et la chaîne cryptée française apparaît comme la grande gagnante de cette bataille. À l'issue de la consultation, elle remporte les lots 1 et 2 mis en jeu par la LFP, face à sa rivale qatari beIN Sports. Elle diffusera entre 2016 et 2020 les trois meilleures rencontres par journée (celle du vendredi soir, celle du samedi après-midi et enfin celle du dimanche soir), ainsi que les magazines. Les PSG/OM et autres chocs, ainsi que les émissions emblématiques (Jour de foot et le Canal football club) restent donc sur Canal+. La chaîne se paie même le luxe de décrocher un match de Ligue 2, aujourd'hui détenu par Eurosport. beIN Sports, quant à elle, se consolera - ou pas - avec sept autres matches par journée, trois multiplex, des résumés et des magazines consacrés au Championnat de France. C'est une véritable victoire pour Canal+. Challengée depuis deux ans par beIN Sports (NBA, tennis et récemment la D1 de handball), la chaîne cryptée sauvegarde son pré-carré. "Quand il y a un risque de perdre sa position de numéro un, Canal+ n'hésite pas à mettre les moyens, signale Patrick Goddet, consultant et spécialiste des droits TV. On estime que Canal+ aurait pu perdre un ou deux millions d'abonnés si elle n'avait plus le meilleur de la Ligue 1. Avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant