Droite : un projet pile-poil pour Sarkozy

le
3
Droite : un projet pile-poil pour Sarkozy
Droite : un projet pile-poil pour Sarkozy

Ce n'est qu'hier en toute fin d'après-midi que les conseillers nationaux les Républicains (LR) ont découvert le projet qui leur sera présenté aujourd'hui par la direction du parti. Un document de pas moins de 360 pages, qui reprend les conclusions des 18 journées de travail thématiques organisées tout au long de l'année par le parti.

Pas de surprises au menu, donc : ces mesures ont déjà été distillées au fil des mois par le président LR — et bientôt candidat à la primaire — Nicolas Sarkozy. De quoi faire râler ses rivaux qui, de François Fillon à Alain Juppé en passant par Bruno Le Maire (qui boudera le conseil national), assurent tous ne pas être « liés » par ce programme taillé sur mesure pour l'ancien président de la République.

 

Dupont-Aignan drague les déçus des Républicains

 

Ramener à lui les déçus des Républicains. Tel est l'objectif, en forme de pied de nez, de Nicolas Dupont-Aignan (photo). L'ex-UMP, président de Debout la France, a lancé hier un appel pour inciter les « gaullistes et les patriotes, tristes et malheureux au sein des Républicains » à rejoindre son parti. Et de se gausser du Conseil national organisé par Nicolas Sarkozy qui « offre un spectacle désespérant des divisions à droite ». Nicolas Dupont-Aignan en est convaincu : les Républicains sont coupés en deux entre « européistes et mondialistes » et les « patriotes et les gaullistes ». Pas sûr toutefois que son appel du pied soit entendu aujourd'hui.

 

Retraite à 63 ans, suppression de l'AME, fin des 35 heures

Dans le détail, ces mesures, présentées par la direction du parti comme le « socle commun » des Républicains, prévoient pêle-mêle de baisser l'impôt sur le revenu de 10 % en début de quinquennat, de faire payer les syndicats lors de dégradations durant les manifestations, de revenir sur le non-cumul des mandats, de porter la retraite à 63 ans d'ici 2020 (au lieu de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2266292 il y a 5 mois

    Encore de la magouille

  • M2687570 il y a 5 mois

    quelle bande de clowns usés jusqu'à la corde, un programme conçu par un institut de sondage, contenant ce que ceux qui écoutent voulaient entendre, opportuniste au point d'intégrer les derniers faits divers, comme les manifs ! plus facile de dire que l'on fera payer les syndicats plutot que l'on obligera le soleil à briller en été

  • M2687570 il y a 5 mois

    Le non cumul des mandats est ce qui empeche balk.any de revenir, ouf, il pourra se représenter dans 6 ans, c'est vrai que le cumul permet de se tailler des meilleures parts de gateau