Droit du travail : Gattaz met la pression à Valls et Hollande

le
32
Pierre Gattaz, qui n'a pas la langue dans sa poche, a promis à ses troupes de ne pas se laisser pasteuriser.
Pierre Gattaz, qui n'a pas la langue dans sa poche, a promis à ses troupes de ne pas se laisser pasteuriser.

La parole ne suffit plus. Il faut passer aux actes. Pierre Gattaz a été très clair, mercredi, lors de son discours de lancement de la traditionnelle université d'été du Medef sur le campus de HEC à Jouy-en-Josas. L'année dernière, le Premier ministre était venu faire sa déclaration d'amour aux entreprises. Manuel Valls doit maintenant donner des gages en menant « les réformes structurelles dont on parle depuis des années ». Pour le président de l'organisation patronale, il ne reste plus beaucoup de temps pour « colmater le bateau France » : « 6 à 9 mois » tout au plus avant que la campagne pour 2017 ne vienne paralyser l'action de l'exécutif. Le statu quo serait d'autant plus inacceptable qu'une nouvelle tempête s'apprête peut-être à frapper le paquebot, venue de Chine.

Dans un long discours sans note ni même un pupitre, Pierre Gattaz a décliné ses doléances habituelles : la baisse des dépenses publiques, qui doivent atteindre 50 % du PIB contre plus de 57 % actuellement ; la réduction de la fiscalité, domaine dans lequel le pacte de responsabilité et ses 41 milliards de réduction d'impôts et de charges d'ici 2017 ne règle « qu'un tiers » du problème ; la complexité administrative et la législation du travail.

Un "consensus historique" à saisir

Mais c'est bien dans ce dernier domaine que le Medef croit pouvoir obtenir une avancée significative avant la fin du quinquennat Hollande....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 16:00

    allocs equivalent a un 1000€ il faut un couple au chomage avec 3 gosses en gros(c'est pas le pérou non plus)!

  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 15:58

    à paulin , la richesse aussi ça à ses limites, je suis exonéré d'ir et j'aimerai bien payé, mais je paye tva, tipp,je cotise aussi pour ma sécu(je prefere augmenter mes cotisations secu que de transferer cette argent vers des mutuelles). je bosse aussi 39h par semaine et parfois 60 à 50. Parfois les imprévus de la vie(mauvaise santé,licenciement eco à 57 ans) qu'on a besoin de l'aide public pour vivre tout simplement.

  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 14:24

    l'allocation de rentrée scolaire devrait servir uniquement à la rentrée scolaire( fourniture scolaire, voire habillement enfant).

  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 14:23

    M4847290 je ne suis pour l'aide sans condition non plus(je supprimerai les allocs au-dela de 3 enfants), je pense les aides sociales sont nécessaires pour palier aux accidents de parcours, aux problèmes de santé, aux accidents de la vie. Mon patron gagne très bien ça vie et il a pris des risques financiers, je le concède (mais je pense qu'il a des limites à imposer)!

  • M4847290 le jeudi 27 aout 2015 à 13:25

    Attention je ne suis pas contre l'aide mais je pense qu'en France il y en a trop tout simplement. Une aide se doit d'être temporaire et de remettre la personne en "selle" en France les aides prennent la personnes par la main et l'installe dans un fauteuil avec la TV.Après pour parler du sujet il faut quand même voir ce qu'est créer une entreprise en France et encore plus dur avoir un employé. Essayer de vous renseigner vous serez altéré par tout les papiers/problèmes rencontrés ...

  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 12:41

    M4847290 pour moi il est logique d'aidé les plus faibles, c'est notre coté humain donc oui pour pouvoir loger tous les enfants( ecole gratuite et de qualité pour tous), on ne choisit pas où on nait.

  • M4847290 le jeudi 27 aout 2015 à 11:50

    Pour information je suis un employé mais j'en ai marre qu'on me saigne alors que je travaille plus de 40H/semaine pour mon boulot tout en rajoutant les travaux fait dans ma maison car je ne peux me permettre de les faire faire et tout cela en me ponctionnant plus car je suis un privilégié (en gros j'ai un salaire) et sans compter la dégradation de l'école, de la sécurité , des routes ......Alors je dis oui à la libéralisation et que les personnes se prennent un peu en charge elle même

  • M4847290 le jeudi 27 aout 2015 à 11:48

    Logique à quelle niveau parce que tu gagne plus alors tu paye plus ? la logique de celui qui travaille plus ? la logique de celui qui s'investi plus ? C'est bien un regard de gauche uniquement sur l'argent par contre se rendre compte des heures de travail ou alors d'investissement personnel ça on en tient pas compte. Explique moi ta logique en quoi un "riche" reçoit plus qu'un pauvre au niveau de l'état ? (n'oublie pas toutes les aides/avantages dans le cas des pauvres)

  • danette4 le jeudi 27 aout 2015 à 10:50

    M4847290 je suis pour échelonner la tva recréons la TVA de luxe et une tva carbone, et supprimons la tva sur la nourriture de base. ne supprimons pas l'ir ,l'impot le plus juste , plus tes revenus sont élevé plus tu payes d’impôts ça semble logique.

  • M7097610 le jeudi 27 aout 2015 à 10:41

    le droit du travail écrit dans le code est inappliqué à 80 % dans la vraie vie. Une fois de plus, le fils à papa Gattaz amuse la galerie inutilement