Droit du sol : l'UMP à l'offensive, Guaino propose une consultation

le
9
Droit du sol : l'UMP à l'offensive, Guaino propose une consultation
Droit du sol : l'UMP à l'offensive, Guaino propose une consultation

L'UMP poursuit son offensive sur la politique de l'immigration. Après l'annonce mardi par Jean-François Copé, son président, de propositions pour réformer le droit du sol, d'autres membres du comité politique du parti soutiennent l'idée de durcir les conditions d'acquisition de la nationalité française pour les enfants nés en France de parents étrangers.

Interrogé ce mercredi sur BFM TV/RMC, Henri Guaino s'est prononcé contre la remise en cause du droit du sol. «Il ne peut être question d'abandonner le droit du sol, d'abord parce que c'est notre culture, c'est le fondement d'une société ouverte, par rapport à une société fermée, (...) qui est capable d'accueillir, d'intégrer ceux qui souhaitent devenir Français. Un sujet aussi grave mérite autre chose qu'une proposition de loi». L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy ajoute : «C'est une bonne barrière à un certain nombre de dérives, que le droit du sang pur peut engendrer.»

Tempérant ses propos, Henri Guaino suggère une nécessaire réflexion en matière de politique de l'immigration : «La France est arrivée à la limite matérielle et morale de ses capacités d'accueil, d'intégration, d'assimilation». Il poursuit : «Le droit du sol, oui, mais pourquoi ne pas réfléchir raisonnablement, quitte à avoir un grande consultation pour savoir comment la France peut rester à la fois un pays accueillant, le pays des droits de l'homme et en même temps, poser des limites raisonnables à ce principe».

«Certains considèrent que le mot français est une insulte»

Pour Henri Guaino, trois questions fondamentales doivent être posées : «Il y a un problème pour les familles en situation irrégulière. On doit également réfléchir sur la question de la manifestation de la volonté. Certains acquièrent automatiquement la nationalité française et ensuite considèrent que le mot français est une insulte, considèrent qu'ils ne sont pas Français.» Pour le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9095115 le mercredi 23 oct 2013 à 13:11

    La France devrait s'inspirer du system d'immigration australien très efficace.

  • M9095115 le mercredi 23 oct 2013 à 13:08

    Demandons aux français directement ce qu'ils en pensent plutôt que de magouiller ça entre députés ou ministres ne votant qu'en relation avec leur camp et leur rémunération et avantages financiers.L'immigration doit être choisie et pourquoi le droit du sol.

  • knbskin le mercredi 23 oct 2013 à 11:58

    …/… Quant au "droit d'asile", c’est une vieille notion de l'Ancien Testament" (les "villes du Refuge") qui n'a plus aucun sens aujourd'hui, puisque nous payons déjà des impôts internationaux pour que l'ONU s'occupe des réfugiés. Aucune raison d'en faire davantage pour les "réfugiés" non-employables. Donc, on SUPPRIME le droit d'asile ... Chiche ? :)

  • knbskin le mercredi 23 oct 2013 à 11:58

    .../... J'ai par exemple l'occasion de côtoyer des étudiants chinois qui viennent en France, s'y forment et retournent développer la Chine une fois leur diplôme en poche. Exemple à généraliser pour l'Afrique, par exemple. …/…

  • knbskin le mercredi 23 oct 2013 à 11:57

    .../... larmoyantes, pseudo-morales et bien pensantes sur les "droits de l'Homme" et le "droit d'asile" ... aucun intérêt. Par contre, investir dans les pays d'origine des migrants pour les développer et former leurs cadres dans nos établissements d'enseignement supérieur ou en créant des établissements sur place est une démarche à promouvoir .../...

  • knbskin le mercredi 23 oct 2013 à 11:57

    .../... puisque si on met à part le problème des "plus de 50 ans", les gens qualifiés n'ont aucun problème d'emploi ni de salaire en France. Notre besoin est donc de faire DECROÎTRE la population non-qualifiée ... en commençant par ne pas l'augmenter ! Donc, AUCUNE immigration de non-qualifiés non-employables. Même motif, même punition pour la naturalisation. Et on laisse où elles sont (c'est-à-dire nulle part) les théories .../...

  • knbskin le mercredi 23 oct 2013 à 11:57

    Ma foi ! Le "droit du sol" à l'origine, avait une motivation bien terre-à-terre : fournir un maximum de soldats à la France ... Pas très "de gauche" ! De nos jours, la motivation tout aussi terre-à-terre n'est plus la même. Nous n'avons plus de jobs non-qualifiés à pourvoir (depuis le milieu des années 1990) et nos besoins de main-d'œuvre EMPLOYABLE ne sont pas satisfaits .../...

  • lsleleu le mercredi 23 oct 2013 à 11:38

    Droit du sol OUI mais pas pour les enfants des clandestins ! Les parents n'ont déja rien à faire en France !

  • Bol78 le mercredi 23 oct 2013 à 10:56

    Ils en ont pas marre de leur politique à la petite semaine qui consiste à réagir à des événements amplifiés par les médias ? Lamentable, Hollande a encore de beaux jours devant lui, hélas ../.