Droit d'inventaire : un concept hérité de Lionel Jospin

le
0
VIDÉO - L'ancien premier ministre socialiste est le premier à avoir théorisé cette formule, pendant la campagne présidentielle de 1995. Elle a depuis fait des émules.

En réclamant un «droit d'inventaire» des années Sarkozy, certains membres de l'UMP placent leurs pas dans ceux de Lionel Jospin. L'ancien premier ministre socialiste est le premier à avoir théorisé cette formule, en février 1995. Tout juste désigné candidat pour l'élection présidentielle, celui-ci propose de dresser le bilan des deux septennats de François Mitterrand. Un moyen, selon lui, de tirer des conclusions pour l'avenir. «Pourquoi n'aurions-nous pas collectivement, et n'aurais-je pas moi, comme candidat à l'élection présidentielle, le droit d'inventaire? N'est-ce pas cela l'attitude de la raison? N'est-ce pas cela l'attitude de l'esprit critique et de l'esprit de progrès?», martèle-t-il ainsi le 9 avril, à moins de quinze jours du premier tour de la présidentielle de 1995, devant les élu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant