Droit d'inventaire à l'UMP : «Certains ont la mémoire courte», selon Morano

le
0
Droit d'inventaire à l'UMP : «Certains ont la mémoire courte», selon Morano
Droit d'inventaire à l'UMP : «Certains ont la mémoire courte», selon Morano

Proche de Nicolas Sarkozy, l'ancienne ministre de la Formation professionnelle et actuelle conseillère régionale de Lorraine est opposée au droit d'inventaire réclamé aujourd'hui par certains à l'UMP. Elle critique la passe d'armes entre Manuel Valls et Chistiane Taubira sur la réforme pénale et juge que l'un des deux doit quitter le gouvernement.

La croissance est repartie légèrement à la hausse au dernier trimestre. Et si François Hollande avait raison quand il affirme que la courbe du chômage peut s'inverser à la fin de l'année?

NADINE MORANO. J'aimerais me réjouir de la situation. Mais le léger frémissement de la croissance n'inversera certainement pas la courbe du chômage. La politique du gouvernement repose sur les emplois aidés perfusés par de l'argent public alors qu'il faudrait baisser les charges pour permettre aux entreprises de recruter et d'être plus compétitives. Ce ne sont pas les emplois d'avenir, qui n'en ont que le nom, ou les contrats de génération qui régleront le problème. La suppression de la TVA sociale que nous avions instaurée aurait permis l'amorce d'une croissance durable. C'est une faute politique majeure. Cette volonté de détruire systématiquement ce qu'avait fait la précédente majorité, comme les heures supplémentaires défiscalisées ou les formations par alternance qui sont au point mort, relève du pur dogmatisme.

Mais il y a un léger mieux?

Vous trouvez? L'augmentation massive d'impôts qui se poursuit sur les ménages ne devrait guère encourager la consommation, la production et par voie de conséquence l'emploi. Il est temps de changer radicalement de politique.

Qu'avez-vous pensé de la polémique entre Christiane Taubira et Manuel Valls à propos de la future réforme pénale?

Pardon, mais ce n'est pas une simple polémique, c'est la guerre ouverte entre la Place Beauvau et la Place Vendôme! La profonde divergence de fond ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant