Droit d'asile : la machine à fabriquer des clandestins tourne à plein régime

le
0
70.000 demandes d'asile seront instruites en France en 2013. Le délai moyen de traitement des procédures a explosé pour avoisiner les deux ans.

En 2013, 70.000 demandes d'asile seront instruites en France, comme l'annonçait Le Figaro le 31 octobre. Soit une hausse de «près de 10 % chaque année», a confirmé le ministre de l'Intérieur le 28 novembre, qui a déploré, en recevant les conclusions du rapport parlemen­taire Létard Touraine, un système du statut de réfugié «à bout de souffle».

Son prédécesseur, Brice Hortefeux, avait alerté le premier. Sur la base des mêmes conclusions: «Près de 80 % des demandeurs sont déboutés de leur demande, dont une large part relève en réalité de motivations économiques et non d'une nécessité de protection». L'actuel ministre de l'Intérieur est forcé de le reconnaître: «La majorité de ces déboutés restent alors irrégulièrement sur le territoire.» Un véritable aveu d'impuissance.

Combien de clandestins au juste...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant