Drogues de synthèse : les saisies explosent

le
0
INFOGRAPHIE - Les boutiques de vente, où sont décrits les effets des produits, fleurissent sur Internet

Quelques mois après l'interdiction de la méphédrone, la France lance l'alerte sur une nouvelle drogue de synthèse. La 4-Fluoroamphétamine va à son tour être inscrite au tableau des stupéfiants par un arrêté du ministère de la Santé. Ce classement illustre la course de vitesse à laquelle se livrent malfrats et pouvoirs publics, ces derniers surveillant désormais avec la plus grande attention l'apparition de nouveaux produits.

«Même si les drogues de synthèse sont moins répandues en France que dans d'autres pays européens, elles constituent une menace pour les années à venir», explique Étienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt). Conçues par d'ingénieux chimistes dans des laboratoires clandestins au Mexique, en Chine ou en Europe de l'Est, ces substances psychoactives artificielles alimentent l'Europe, l'Amérique du Nord mais aussi l'Asie. Lancées sur le marché sous forme de comprimés ou de p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant