Drogue: le "capitaine" de Silk Road voulait libérer le monde des "contraintes"

le
0
Drogue: le "capitaine" de Silk Road voulait libérer le monde des "contraintes"
Drogue: le "capitaine" de Silk Road voulait libérer le monde des "contraintes"

Le "capitaine" du site clandestin Silk Road, présenté comme "l'eBay de la drogue" et fermé cette semaine par le FBI, voulait libérer le monde des "contraintes" du gouvernement qui "essaie de contrôler presque chaque aspect de nos vies".Ross Ulbricht, 29 ans, qui a comparu jeudi devant un tribunal de San Francisco (Californie, ouest), où il avait été interpellé la veille, considérait son site de marché noir comme une version "anonyme" du distributeur en ligne Amazon, permettant d'acheter toutes sortes de stupéfiants et autres produits illicites en ligne, en échange de monnaie virtuelle.Silk Road, que les autorités américaines ont comparé à un "vaste bazar de la drogue", a été fermé, et les internautes ne trouvaient plus qu'une pancarte des autorités, annonçant: "Ce site caché a été saisi par le FBI".D'après les documents judiciaires, ses profils en ligne et une interview accordée en décembre au magazine Forbes, le propriétaire du site était doté d'un haut niveau d'éducation et cherchait à utiliser Silk Road comme un vecteur de changement."Au fond, Silk Road est une manière de contourner les règles de l'Etat", avait déclaré M. Ulbricht, en août à Forbes. "S'ils disent qu'on ne peut pas acheter ni vendre certaines choses, nous le ferons de toute façon et nous ne serons pas punis par eux. Mais l'Etat essaie de contrôler presque chaque aspect de nos vies, pas seulement l'usage de la drogue. Quel que soit le lieu, il y a un moyen de vivre ta vie comme tu l'entends malgré leurs efforts", avait-il précisé, identifié à l'époque par son surnom de Pirate.Diplômé en physiqueEn deux ans et demi, le site clandestin aurait généré des ventes de 1,2 milliard de dollars en monnaie virtuelle bitcoin, pour un montant total de commission de 80 millions.Le gouvernement a saisi l'équivalent de 3,6 millions de dollars en monnaie virtuelle bitcoin, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant