Drogba et Montréal : toujours en couple, mais c'est compliqué...

le
0
Drogba et Montréal : toujours en couple, mais c'est compliqué...
Drogba et Montréal : toujours en couple, mais c'est compliqué...

Didier Drogba a bien failli poser un gros lapin à l'Impact de Montréal, mais semble finalement bien décidé à honorer sa dernière année de contrat avant d'intégrer le staff des Blues. Bonne nouvelle pour les Montréalais ? Oui, sauf que tout ce pataquès peut laisser des traces, tout du moins pas mal d'amertume. Il faut aussi en passer par ce genre d'épisodes peu glorieux pour en savoir plus sur la culture foot et ses travers…

Didier Drogba et l'Impact, ça ressemblait jusqu'à présent à un conte de fées. Une idylle inattendue, passionnelle, débutée un jour d'été dans le hall de l'aéroport de Montréal. L'Ivoirien avait été magnifiquement reçu par ses nouveaux fans québécois, un accueil touchant que l'attaquant avait apprécié et traduit en performances XXL avec sa nouvelle liquette bleue sexy sur le dos : 11 buts inscrits en 11 matchs de saison régulière, dont un triplé insensé pour sa première titularisation le 6 septembre face à Chicago. C'était beau, c'était fou, pour un peu on aurait cru les Montréalais convertis au soccer, faisant une place à ce sport à côté de l'omnipotent hockey sur glace. Pour un peu aussi, on aurait vraiment pensé que Drogba était sincèrement heureux d'être en Amérique du Nord, concentré à 100% sur ce nouveau – ultime très certainement – défi de joueur : ranger les crampons sur un dernier titre, la conquête de la MLS, un championnat largement à la portée de son talent, jamais gagné par une franchise canadienne. Ce n'était pas pour 2015 néanmoins puisque l'Impact, malgré sa star, s'inclinait finalement en play-offs face à Columbus Crew. Tant pis, ce n'était que partie remise, il restait une année de contrat à honorer et une saison 2016 à aborder avec plaisir et gourmandise. Les deux amours se sont quittés à la fin de l'automne en se faisant des papouilles et en se donnant rendez-vous en janvier. Avec forces promesses de fidélité et plans sur l'avenir.

Le Zidane d'Abramovitch

Et puis Didier a profité de ce moment provisoire de célibat pour aller rendre visite à son ex, Chelsea. Une ex à consoler, qui venait de briser son couple avec le flamboyant José Mourinho. Une union fusionnelle, d'amour et de violence, qui a laissé Chelsea sous le choc et ses supporters avec. Blessé et fragile comme était alors le club londonien, il fallait que son président Roman Abramovitch agisse. C'est alors que Drogba l'amour de jeunesse a déboulé dans le coin, tout innocent et encore auréolé de ses succès récents avec les Blues. L'occasion était trop belle : le dirigeant russe l'a invité à venir à Stamford Bridge dans sa loge, à s'afficher avec lui devant les caméras, à laisser entendre au nouvel entraîneur Guus Hiddink qu'il tenait là le parfait nouvel adjoint populaire et…

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant