Drinkwater, le porteur d'eau

le
0
Drinkwater, le porteur d'eau
Drinkwater, le porteur d'eau

Ce n'est pas le plus élégant, pas le plus talentueux ni même un joueur sur lequel le public s'attarde. Pourtant, Danny Drinkwater figure désormais parmi les milieux qui comptent outre-Manche, d'où sa première convocation en sélection. Devenu une pierre angulaire au sein du Leicester de Ranieri, l'Anglais s'est pourtant longtemps construit dans l'ombre à Manchester United.

À le regarder sans vraiment prêter attention, c'est une conférence de presse comme une autre pour Roy Hodgson. Une de plus. Les yeux vitreux, la veste de costume noire impeccable et sobre, la posture relâchée. Mais quand le sélectionneur anglais, d'un ton toujours aussi monocorde, déclame un à un les joueurs retenus pour les matchs amicaux contre l'Allemagne et les Pays-Bas, l'assistance retient son attention un instant. Sur un nom pour le moins singulier au Royaume. Celui de Danny Drinkwater. Et au regard de sa saison renversante qui l'a érigé comme un rouage essentiel de la formation de Leicester, l'évidence s'impose à tous. "Ce qu'il a fait jusqu'ici semble assez évident pour tout le monde", s'est ainsi justifié le boss des Three Lions. "Il réalise une saison fantastique dans une équipe qui l'est toute autant, mais nous déjà étions attentifs à son sujet l'année dernière. Il évolue à un poste où la concurrence est féroce. À l'occasion de ces matchs amicaux, je pense que c'est l'opportunité de le faire entrer et voir s'il peut reproduire le genre de prestation qu'il fournit à Leicester au niveau international." Parce que, oui, la perspective de pouvoir représenter le pays de Sa Majesté est une grande première pour le milieu de terrain des Foxes. Une fierté, un accomplissement personnel même. Après avoir longtemps tracé sa route escortée de doutes encombrants.

Youtube
Big Wes, le poids lourd devenu patron

Manchester United, le regret d'une vie


Dans une équipe de Leicester qui n'en finit de défier semaine après semaine la raison et la logique, Daniel Noel "Danny" Drinkwater se voit accorder aujourd'hui une mise en lumière légitime. Parce qu'il s'est construit dans l'un des plus grands clubs d'Angleterre mais, toujours, dans l'ombre. Né à Broadheath dans le Greater Manchester, le gamin effectue ses premières caresses avec un ballon au sein du club Unicorn Athletic Juniors avant d'être repéré à l'âge de neuf ans par Manchester United. Chez les Red Devils, le milieu franchit les étapes…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant