Drame ferroviaire en Espagne : le Français tué venait d'être père

le
0
Ce vétérinaire, originaire de Nantes, vivait depuis huit ans en Espagne. Lorsque le train a déraillé, il se rendait en Galice pour rejoindre en vacances son épouse et leur bébé.

Pour l'identifier, il a fallu que ses proches se rendent en Espagne pour procéder à des tests ADN. Dimanche, des détails émergeaient sur le Français, victime de la catastrophe ferroviaire de Saint-Jacques de Compostelle. Aîné d'une famille de quatre enfants, Jean-Baptiste Loirat avait pris le train pour se rendre en Galice retrouver en vacances sa femme et leur fillette, née en juin, affirme France 3.

Âgé de 35 ans, ce Nantais s'était expatrié en Espagne par amour. Il y a huit ans à l'occasion d'un séjour Erasmus à Madrid, Jean-Baptiste Loirat, qui était étudiant à l'école vétérinaire avait rencontré une Espagnole, Matilde Saenz de Miera. Il avait épousé la jeune femme, elle aussi étudiante à l'école vétérinaire, l'année suivante.

Spécialiste de l'épidémiologie
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant