Drame familial à Bordeaux

le
3
Photo prise devant les lieux du drame, lundi matin.
Photo prise devant les lieux du drame, lundi matin.

Deux adolescents ont succombé lundi à leurs blessures à Bordeaux, et leur soeur était entre la vie et la mort, après un drame familial qui a vraisemblablement conduit leur père à tirer sur les siens avant de tenter de mettre fin à ses jours. La tragédie s'est nouée à la mi-journée, dans l'appartement familial, dans l'entresol d'un immeuble de 11 étages de la cité de la Benauge, dans le quartier populaire de La Bastide, sur la rive droite de la Garonne. Cet homme de 35 ans a semble-t-il fait feu sur sa femme et ses trois enfants, de 11, 14 et 17 ans, avec une arme de calibre 9 mm, selon le scénario privilégié par les enquêteurs. Il aurait ensuite quitté les lieux et manifestement tenté de mettre fin à ses jours : il a été retrouvé un peu plus tard à quelques centaines de mètres du drame, gisant, une balle dans la tête, sur le bas-côté d'une voie d'accès à la rocade de Bordeaux, selon une autre source proche de l'enquête. Il a été hospitalisé au CHU de Bordeaux, et son pronostic vital était "engagé" en milieu d'après-midi, selon une source hospitalière. Dans un état "très préoccupant" à l'arrivée des secours, les deux garçons, Mevlut, 17 ans, et Ali, 14 ans, ont succombé sur place à leurs blessures, selon des sources proches du dossier et hospitalières. Leur soeur de 11 ans et leur mère, âgée d'une trentaine d'années, ont été hospitalisées au CHU de Bordeaux. L'enfant était en fin d'après-midi en soins intensifs, et son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JJYYBB le lundi 14 oct 2013 à 15:51

    moutons pardon

  • JJYYBB le lundi 14 oct 2013 à 15:51

    c'est triste mais que dieu garde ces motons et qui foute la paix à nos ames.

  • M8412500 le lundi 14 oct 2013 à 15:35

    c'est triste que Dieu garde leurs ames