Drame de Nantes : témoignages et incertitudes

le
0
Les recherches pour retrouver Xavier Dupont de Ligonnès, dont la femme et les quatre enfants ont été assassinés, n'ont toujours rien donné. Retour sur l'enquête, ses témoignages contradictoires et ses zones d'ombre.

o Une maîtresse qui craint pour sa vie. Faute d'avancées dans la recherche de Xavier Dupont de Ligonnès, toujours en fuite, les enquêteurs s'efforcent de cerner sa personnalité. On sait aujourd'hui que le père de famille nantais soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants, avait contracté une dette de 50.000 euros auprès de l'une de ses anciennes maîtresses. Selon une information du Point.fr confirmée au Figaro, cette femme aurait reçu un courrier menaçant le 9 avril dernier dans lequel il avait écrit : «On a eu du bon temps ensemble, maintenant tu vas connaître le malheur.» Cette lettre aurait été postée concomitamment ou juste après le jour présumé du drame de Nantes, le 3 ou 4 avril. Aujourd'hui, l'ex-maîtresse dit craindre pour sa vie. Par précaution, elle s'est réfugiée chez une amie.

o Une situation financière floue. Xavier Dupont de Ligonnès avait créé une entreprise de service à Pornic en 2003. Selon une source proche de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant