Drame de Nantes : la famille de la mère «va très mal»

le
0
Un dernier hommage à Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants était rendu samedi dans l'Yonne. Avec une vidéo iTélé

Le dernier hommage à Agnès Dupont de Ligonnès et ses quatre enfants, retrouvés assassinés le 22 avril à Nantes, se tenait samedi dans le village de Noyers-sur-Serein dans l'Yonne. Une messe, «très simple» d'après le curé, l'abbé Pinon, a eu lieu en milieu de matinée avant le dépôt de leurs cendres dans le caveau familial.

La cérémonie en l'église Notre-Dame de ce bourg de 700 habitants situé à 200 km au sud-est de Paris a réuni environ 300 amis de la famille mais aussi des camarades de classe des enfants et des habitants de la région. Vingt-huit gendarmes ont été déployés dans le village et un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l'église, ceinturée de barrières, et du cimetière pour respecter l'intimité de la famille. Deux frères de la défunte ainsi qu'une tante demeurent à Noyers, où les Dupont de Ligonnès passaient des vacances.

«La famille va très mal, elle est dans une tristesse qui est à la hauteur de l'horreur qu'on vit. O

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant