Drame de Montreuil : les marchands de sommeil accusés

le
0
Au lendemain de la mort de trois personnes dans l'effondrement d'un immeuble vétuste, la maire Dominique Voynet dénnonce la responsabilité des propriétaires. Un juge d'instruction pourrait être saisi mardi.

Polémique après la chute d'un hôtel sur une maison mitoyenne dans laquelle trois personnes ont péri, lundi, à Montreuil. La maire de la ville Dominique Voynet (EELV) a dénoncé la responsabilité des marchands de sommeil et un drame du mal-logement. Le bâtiment de quatre étages en travaux qui s'est effondré est un «ancien hôtel meublé insalubre, connu et suivi par les services municipaux depuis 2002», a précisé l'ancienne ministre.

Suite à la catastrophe dont on ignore encore la cause, une enquête en flagrant délit du chef d'homicide involontaire a été ouverte. Plusieurs personnes ont été entendues lundi , dont, selon Le Parisien, le gérant de Saber. La SARL gérait l'hôtel effondré et était maître d'ouvrage des travaux, d'après le quotidien. Un juge d'instruction pourrait être saisi mardi. «Nous avons ici des marchands de sommeil qui se refilent des bâtiments vétustes sans réunir les conditions de sécurité, avec des loyers excessifs proposés aux pe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant