Drame de la Love Parade : le maire de Duisbourg congédié

le
0
Mis en cause pour sa gestion de la manifestation, où 21 personnes ont trouvé la mort en 2010, Adolf Sauerland a été destitué dimanche par un référendum d'initiative populaire.

Rarement les citoyens allemands sont parvenus à s'approprier leur démocratie aussi directement. Scandalisés par le refus persistant de démissionner de leur maire, Adolf Sauerland, les habitants de Duisbourg ont voté dimanche sa destitution. Mis en cause pour sa gestion catastrophique de la Love Parade en 2010, qui s'était soldée par 21 tués et 500 blessés dans un mouvement de foule, Sauerland a tenté jusqu'au bout de s'accrocher à son mandat jusqu'à son terme prévu en 2015.

Le maire conservateur de Duisbourg était devenu tellement impopulaire que les familles des victimes de la catastrophe avaient refusé sa présence aux obsèques. Il a essuyé des jets de fruits et légumes et de ketchup lors de ses meetings. Et avait rejeté les appels massifs à la démission.

Dans un effort sans précédent, le mouvement citoyen Neuanfang für Duisburg - nouveau départ pour Duisbourg - a depuis lors rassemblé les 80.000 signatures nécessaires à la tenue d'un référendum, en vertu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant