Drame de Chambéry : enquête sur un quatrième décès suspect

le
0

Un nouveau-né est décédé en mars dernier dans le service de néonatalité de l'hôpital. Il présentait les mêmes symptômes que les trois autres nourrissons morts neuf mois plus tard.

Les poches de nutrition contaminées pourraient avoir fait une quatrième victime. L'hôpital de Chambéry a signalé au juge d'instruction le décès d'un nouveau-né intervenu en mars dernier, quelques heures après l'utilisation d'une poche de nutrition parentérale. Matéo aurait présenté les mêmes symptômes que les trois autres nourrissons morts en décembre dans le même service de réanimation néonatale. Selon RTL, la poche utilisée a été détruite mais elle n'appartenait pas au lot des 137 poches incriminées, produites en novembre. Ces nouvelles suspicions sont apparues à la lecture des dossiers médicaux du service, affirme le Dauphiné Libéré . Le parquet de Marseille a signé vendredi un réquisitoire supplétif pour enquêter sur ce nouveau cas.

De son côté, le laboratoire Maret...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant