Drame de Brétigny : polémique autour de l'indemnisation des victimes

le
0
L'Association des voyageurs-usagers des Chemins de fer dénonce la procédure amiable d'indemnisation des victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne). Selon elle, la SNCF prépare le terrain d'un procès sans victimes.

La réunion organisée samedi par les pouvoirs publics pour évoquer la procédure amiable d'indemnisation des victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge (Essonne) fait polémique. «Son principe est amoral et la SNCF veut acheter le silence des personnes frappées par ce drame», dénonce Willy Colin, porte-parole de l'Avuc, l'Association des voyageurs-usagers des Chemins de fer.

Concrètement, cette réunion organisée à Paris et présidée par le ministre des Transports exposera, devant un public de 250 personnes attendues, la convention d'indemnisation signée cette semaine par plusieurs acteurs. Parmi eux, la SNCF, la Fenvac (Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents collectifs), le procureur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant