Drame d'Allinges : la SNCF et RFF jugés

le
0
Le tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains a commencé mercredi à examiner les responsabilités respectives du chauffeur de car, de la SNCF et Réseau ferré de France (RFF) dans ce drame qui a coûté la vie à sept collégiens en 2008.

Ils chantent, ricanent avec cette outrance de leur âge. S'égayent devant des vidéos sur leurs portables. La pluie qui s'abat sur les vitres de l'autocar ne gâte pas la joie qu'ils ont tous à se retrouver pour cette sortie pédagogique dans la région, en Haute-Savoie.

Deux classes de 5ème en liesse, sous le regard amusé des profs qui, pour une fois, n'intiment pas le silence. 55 personnes qui vont raconter le soir, au souper familial, les anecdotes d'une après-midi inutile et réjouissante, et entourer la date du 2 juin 2008 sur les cahiers de texte.

«Vite, vite!», s'alarme d'un coup une petite voix à l'arrière du bus. «Eh, la barrière se baisse!», alerte une autre. La panique n'a même pas le temps de se propager. Un sile...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant