Draka accepte de discuter avec le Chinois Xinmao

le
0
Alors qu'il a donné sa préférence à un rapprochement avec l'Italien Prysmian, Draka va mener des discussions avec le chinois Xinmao qui offre 20,50 euros par action contre 17,20 pour Prysmian. Une communication de Nexans est attendue ce mercredi.

La lutte pour le rachat de Draka s'intensifie. Le rapprochement entre l'Italien Prysmian et le câbleur néerlandais devaient donner naissance au numéro un mondial du câble devant Nexans. Mais un troisième larron est venu troubler la fête. Après que le néerlandais Draka a refusé l'offre de 731 millions d'euros de Nexans et accepté celle de l'Italien Prysmia, le groupe chinois Tianjin Xinmao a surenchéri sur l'offre de Prysmia. Il propose 20,50 euros par action contre 17,20 pour Prysmia, soit un milliard d'euros contre 840 millions. Autrement dit, une différence d'environ 15%. Or, si un autre candidat soumet une offre supérieure de 15% au moins à celle de Prysmian, Draka peut revenir sur son accord avec Prysmian et le câbleur italien modifier son offre. Ce mercredi, les deux parties ont confirmé qu'elles allaient entamé des discussions.

Nexans pourrait se retirer

En attendant d'en savoir plus, Nexans, dont l'offre a été refusée lundi par Draka, pourrait annoncer qu'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant