Draghi: l'affaire Monte dei Paschi ressurgit

le
0
Le président de la BCE était gouverneur de la Banque d'Italie à l'époque où la banque de Sienne dissimulait des produits dérivés à risques.

Le scandale de la banque italienne Monte dei Paschi pourrait devenir gênant pour Mario Draghi, président de la BCE et ancien gouverneur de la Banque d'Italie à l'époque des faits.

Le ministre italien des Finances Vittorio Grilli était invité, mardi, devant la Chambre des députés à faire le point sur l'affaire des emprunts toxiques qui plombent le bilan de Monte dei Paschi (MPS) de Sienne, la troisième banque du pays.

Dès l'annonce du scandale, la semaine dernière, le ministre s'était déchargé de toute responsabilité dans l'affaire, rappelant que la vigilance bancaire incombait à la Banque d'Italie. Devant les députés, Vittorio Grilli s'est surtout employé à éloigner les soupçons qui pourraient se porter sur la Banque d'Italie, à l'époque gouvernée par Mario Draghi. Il a assuré que depuis 2010, la surveillance ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant