Dr Jekyll et Mr Hyde

le
0
Dr Jekyll et Mr Hyde
Dr Jekyll et Mr Hyde

« Le Vélodrome. Ce Vélodrome. Son public, c'est un peu une version de Dr Jekyll et Mr Hyde revisitée par Marcel Pagnol. L'ambiance y est véritablement unique, exceptionnelle. Elle peut sublimer quand ça sourit, ou au contraire plomber et mettre une pression sans nom. Avec les Bleus, nous y avons joué en février 2009 contre l'Argentine (0-2). Ce soir là, j'ai eu l'impression d'évoluer à l'extérieur. La présence dans la peau du sélectionneur de Diego Maradona, un personnage adulé à Marseille, nous avait valu ce traitement de défaveur. L'accueil détestable réservé à Valbuena en septembre dernier m'interpelle tout autant. Mathieu a porté haut les couleurs de l'OM pendant huit ans. Et là, sous prétexte qu'il revenait avec Lyon, une partie du public lui offre comme cadeau de retrouvailles un mannequin à son effigie pendu dans un virage ! Après, quand un climat d'euphorie souffle sur le Vel, il s'agit sans nul doute du meilleur public au monde. Il est génial, il participe au jeu et soutient comme personne. Sans lui, les Bleus de Platini n'auraient sans doute pas renversé le Portugal en 1984. Le meilleur moyen pour s'attirer ses faveurs, c'est de s'inspirer de la méthode Bielsa. Il a amené avec lui quelque chose de différent. Il a su faire passer le message suivant : prendre l'adversaire à la gorge, ne pas lâcher, l'empêcher de jouer. Physiquement, il faut être au top et avoir des occasions. Le postulat marseillais est : au Vélodrome, tu es Marseillais d'abord, donc meilleur que les autres et tu te dois de le montrer. Les Bleus ont l'habitude de ce contexte passionnel et excessif. Ils ont tous joué dans les plus grands stades d'Europe. Quand tu as connu la Turquie ou la Grèce, tu peux voyager en étant à peu près imperméable à tout. La présence parmi les 23 de Mandanda, Gignac, Payet et Deschamps, d'actuels ou d'anciens Marseillais, est un plus. J'imagine bien Dédé Gignac chauffer le public en cours de match. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant