Dr. Adrian Künzi, associé-gérant de Wegelin & Co : " Nous pouvons fortement développer Wegelin AM dans les années à venir"

le
0
(NEWSManagers.com) - NewsManagers : Quelle est actuellement la situation de vos encours ?

Adrian Künzi : Wegelin & Co gère actuellement plus de 27 milliards de francs suisses, soit près de 23 milliards d' euros, dont un quart pour le compte d'investisseurs institutionnels, en Suisse comme en Europe et dans le reste du monde. Nous sommes l' une des plus importantes banques privées helvétiques, avec plus de 750 employés et une présence historique qui remonte à 1741, ce qui fait de nous la plus ancienne banque de Suisse et l' un des dix plus anciens établissements bancaires au monde.

NM : L'international est-il désormais l'un de vos axes prioritaires de développement ?

A.K. : Nous développons de manière très ciblée Wegelin Asset Management, notre activité dédiée aux investisseurs institutionnels, sur certains marchés européens. Comparé à la gestion privée, c'est une activité relativement nouvelle que nous pouvons fortement développer dans les années à venir. Pour ce qui est de Wegelin & Co. Banquiers Privés, la première priorité reste le développement sur le marché suisse. Nous avons pour le moment une part de marché de 0,5% sur un marché domestique hautement fragmenté. Le potentiel de développement est donc énorme ! Nous avons la chance d'avoir une très bonne réputation qui nous est favorable pour attirer de nouveaux clients.

NM : Et la France ?

A.K. : A l'étranger, la France est un marché important pour nous. Nous y avons présenté avec succès notre stratégie phare actions internationales, Active Indexing®. Pour soutenir notre développement et répondre au mieux aux besoins de nos clients, nous venons de lancer un nouveau fonds sur le marché français. La stratégie Global Diversification® vient en effet d'obtenir l'agrément AMF. Il s'agit d'un fonds qui permet une budgétisation des risques. Enfin, nous préparons le lancement sous format UCITS d'un fonds CTA jusqu'ici uniquement accessible aux investisseurs institutionnels suisses.

NM : Comment organisez-vous votre développement sur les marchés hors de Suisse ?

A.K. : Nous n'avons pas l'ambition d'ouvrir des bureaux de représentation dans les pays où nous disposons de clients. Ce n'est d'ailleurs pas du tout une demande de leur part, ils préfèrent en règle générale la discrétion. De plus, c'est un système qui est coûteux. Nous continuerons ainsi à piloter notre développement international à partir de nos bureaux suisses. Nous sommes huit associés gérants à responsabilité illimitée au sein de la direction de Wegelin & Co. Nous nous partageons le développement des différentes régions du monde entre nous.

NM : Sur la France, Pierre-Yves Cahart s'occupe de la clientèle institutionnelle, et il a fait appel à un Tierces Parties Marketeur (TPM), Aloha Finance, pour cibler les autres clients professionnels. Est-ce une expérience que vous pourrez répliquer sur d'autres marchés ?

A.K.: Faire appel à un TPM pour toucher les clients professionnels a été un beau succès en France. Nous allons continuer à observer le développement de ce partenariat, qui a été mis en place il y a plus de six mois. Le marché français fait en effet office de laboratoire, et nous n'excluons pas de répliquer cette stratégie sur d'autres marchés, alors que nous nous refusons de faire appel à des réseaux de distribution ou de vente pour commercialiser nos produits. La relation de long terme avec notre clientèle reste une priorité que nous comptons cultiver.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant